Bienvenue

Bienvenue sur le blog de Benoit Rouy, chiropracteur diplômé du National College of Chiropractic de Chicago et exerçant à Auxerre depuis 1984.

lundi 27 janvier 2020

Les nouvelles de la Chiro Février 2020

Peut-on soigner l’arthrose vertébrale ?

L’arthrose est une dégénérescence du cartilage articulaire, qui apparait généralement à partir de 60 ans. Le cartilage constitue la pièce essentielle de l'articulation. Il recouvre les extrémités osseuses et constitue une sorte de film protecteur, permettant le glissement des os sans difficulté et sans douleur. Il a également une extraordinaire capacité d'amortissement et de répartition des pressions, ce qui permet une diminution des contraintes mécaniques imposées à l'articulation. Le cartilage, qui ne contient aucun vaisseau sanguin, est nourri par le liquide synovial qui baigne l’articulation.

L’arthrose est un vieillissement « normal », mais chez certaines personnes il se peut qu’elle arrive bien plus tôt, ou qu’elle se développe beaucoup plus rapidement, ceci pour différentes causes : traumatismes articulaires, accidents, sédentarité, surpoids, hérédité, métiers difficiles, …

Chez les plus de 65 ans, l’arthrose la plus fréquente est celle de la colonne vertébrale, touchant les vertèbres et les disques intervertébraux.


Dans la plupart des cas, l’arthrose vertébrale reste longtemps silencieuse... Mais en raison du poids que supportent les articulations du dos, elle finit par s’aggraver d’année en année et peut devenir vraiment invalidante, que ce soit par rapport aux douleurs ou bien aux raideurs qui empêchent de se mouvoir correctement. 
 
Des saillies anormales (ostéophytes ou becs de perroquet) apparaissent et causent une irritation des tissus environnants.  Une rigidité et une perte de la mobilité du dos surviennent, et endommagent d’autres vertèbres alors lourdement sollicitées, ainsi que des tendons, des ligaments et des muscles surchargés de travail.  Les disques intervertébraux, principaux amortisseurs de la colonne vertébrale, commencent à diminuer et peinent à remplir leur rôle…
 
Alors que faire ? 

Si une articulation est arthrosée, qu’elle est déjà abîmée, il est malheureusement impossible de revenir en arrière et de lui rendre son état normal, d’où l’importance de ne pas laisser les choses trop dégénérer et de diagnostiquer l’arthrose à ses débuts !  Mais rassurez-vous, avec une bonne prise en charge, dans la plupart des cas il est tout de même possible de limiter la dégénérescence, et même de récupérer une bonne partie du mouvement.  L’alimentation adaptée, les compléments alimentaires, les cures thermales et la perte de poids, entre autres, ont démontré leur efficacité dans le soulagement de l’arthrose. 

Cependant le plus important reste LE MOUVEMENT : ne pas laisser les articulations se raidir !                     
 Il faut rester actif, avoir une activité adaptée (la marche simple peut suffire), car la sédentarité est à bannir. En effet, c’est grâce au mouvement que le liquide synovial peut se répartir et englober l’articulation, pour protéger le cartilage et nourrir les chondrocytes, qui sont les cellules spécialement conçues pour produire et réparer ce dernier.

Et pour mobiliser le dos efficacement, pour permettre à chaque vertèbre de bouger correctement, les manipulations vertébrales sont très performantes. En prévention, les ajustements chiropratiques réguliers diminuent le risque de développement d’arthrose dans les articulations en favorisant leur amplitude de mouvement. Quand l’arthrose est déjà présente, ils permettent de diminuer les raideurs et les douleurs, et de retrouver une mobilité maximale.

L’arthrose n’est pas une fatalité. C’est un processus naturel et normal passé un certain âge, cependant il est possible de la limiter efficacement, alors prenez soin de votre dos et faites-vous ajuster !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire