Bienvenue

Bienvenue sur le blog de Benoit Rouy, chiropracteur diplômé du National College of Chiropractic de Chicago et exerçant à Auxerre depuis 1984.

vendredi 10 avril 2015

Les Nouvelles de la Chiro Avril 2015


 

           Une bonne nouvelle n'arrivant jamais seule, après la Harvard Medical School faisant l'éloge de la chiropraxie (voir la Newsletter de mars 2015 sur notre blog rouychiro.blogspot.fr), c'est au tour du prestigieux National Institutes of Health américain[i] qui affirme, dans un rapport publié le 3 mars, qu'il est peu probable (unlikely) que les manipulations chiropratiques puissent occasionner des attaques cérébrales (strokes)!

               Je vous laisse le soin de lire un extrait de ce rapport tout à fait exceptionnel, après tant d'années de calomnies sur la prétendue dangerosité de la chiropraxie, et vous encourage fortement à le transférer à vos amis et connaissances.

 

              "Le National Institutes of Health (N.I.H)  vient de publier un rapport qui déclare qu'il est peu probable que les manipulations chiropratiques puissent causer des attaques cérébrales, comme les opposants à la chiropraxie ont pu le soutenir jusque là. Le rapport est basé sur une étude publiée par le Journal of Manipulative and Physiological Therapeutics en janvier 2015.

              Le rapport du N.I.H, actualisé le 3 mars 2015, déclare au préalable: "Une analyse des dossiers de patients Medicare[ii] ayant consulté un chiropracteur pour des problèmes cervicaux suggère qu'il est peu probable que les manipulations cervicales puissent causer des attaques cérébrales."

              Cette nouvelle étude s'ajoute à la masse grandissante d'évidence scientifique qui montre que la chiropraxie est sûre et n'augmente pas le risque d'attaques cérébrales. Le rapport du N.I.H poursuit: "Ceci est la première étude, basée sur un échantillon de population aux Etats-Unis, qui examine les risques d'attaques cérébrales après une manipulation, et également la première qui concerne des adultes âgés."

              L'étude a été conduite par des chercheurs du Dartmouth College et de la Southern California University of Health Sciences, et sponsorisé par le National Center for Complementary and Integrative Health. Les chercheurs ont passé en revue 1,1 million de dossiers de patients Medicare (entre 66 et 99 ans) ayant consulté des chiropracteurs entre 2006 et 2008 pour des cervicalgies. Ils ont ensuite recherché le nombre de patients ayant souffert d'une attaque cérébrale entre 7 et 30 jours après la manipulation cervicale. Leur conclusion est que le nombre est tellement insignifiant que "le risque statistique n'est pas quantifiable"!

              Ils concluent en déclarant: "Il est peu probable que la manipulation chiropratique cervicale puisse causer une attaque cérébrale chez les patients âgés de 66 à 99 ans et souffrant de douleurs au cou."

              Et ce n'est pas nous qui le disons...

             



[i] Le N.I.H est le plus grand organisme gouvernemental mondial de recherche biomédicale, avec 1200 chercheurs permanents, 4000 chercheurs associés et un budget d'environ 26 milliards de dollars...
[ii] Medicare est le système d'assurance-santé géré par le gouvernement des États-Unis au bénéfice des personnes de plus de 65 ans ou répondant à certains critères. 77 millions d'américains en bénéficient.