Bienvenue

Bienvenue sur le blog de Benoit Rouy, chiropracteur diplômé du National College of Chiropractic de Chicago et exerçant à Auxerre depuis 1984.

mercredi 10 juin 2015

Les Nouvelles de la Chiro juin 2015


Ce mois-ci, pour fêter le retour du beau temps, amusons-nous un peu et essayons de répondre à cette question: Que se passerait-il si les constructeurs automobiles fonctionnaient comme les laboratoires pharmaceutiques?
 

1.      Le coût:
 
·         Votre voiture vous coûterait 4 millions d'euros, une "culbute" de plus de 30000% par rapport aux coûts de production.

·         La même voiture vous coûterait 5000 euros au Mexique.

 
2.      La bataille contre la concurrence:

            
·         Pendant ce temps, les constructeurs automobiles feraient un lobbying intensif pour interdire les vélos et les avions, comme font les compagnies pharmaceutiques pour interdire les plantes, les vitamines et les suppléments alimentaires.

·         Toutes les voitures importées seraient interdites; si vous vouliez importer une voiture des USA ou de Suisse, vous seriez poursuivi en justice.

·         Les vendeurs de voiture seraient soudoyés continuellement par les constructeurs (argent, vacances payées, voitures gratuites, "faux" séminaires) pour mettre en avant leurs véhicules.

 
3.      La sécurité:

 
·         Les voitures sans ceintures de sécurité, sans airbags, sans renforts latéraux et autres systèmes de sécurité seraient déclarées parfaitement sûres par les instances gouvernementales qui préféreraient insister sur les dangers des vélos.

·         Les gens seraient systématiquement encouragés à acheter des voitures neuves plutôt que de réparer celles endommagées ou bien d'éviter les accidents en tout premier lieu.

·         Les tests de sécurité montrant la dangerosité de certains véhicules seraient "enterrés", et les chercheurs les ayant effectués seraient interdits de tests de sécurité automobiles à tout jamais.

·         Après avoir été attaqués en justice par des conducteurs blessés dans des voitures sans système de sécurité, les constructeurs feraient un lobby encore plus intensif pour être protégés légalement contre les plaintes des conducteurs (voir vaccins...).

·         Toute mention légale avertissant sur les dangers éventuels du véhicule (perte de libido, douleurs musculaires intenses, vertiges, hémorragies, perte de mémoire, etc.) serait imprimée en minuscules caractères et placée sous le siège du conducteur.

              
4.        La publicité:

 

·         Chaque année les constructeurs automobiles feraient une publicité phénoménale pour leurs "nouveaux" modèles, qui ne seraient absolument pas différents de ceux d'il y a trente ans. Seuls les noms auraient changé.

·         Les constructeurs automobiles inventeraient des tas de raison pour que vous achetiez une douzaine ou plus de leurs voitures.

·         Les "pubs" automobiles seraient remplies d'images de conducteurs souriant, joyeux et pleins d'énergie, mais les voitures tomberaient constamment en panne, seraient loin de marcher aussi bien que dans les "pubs", et finalement cesseraient de fonctionner.

·         Les voitures vous seraient vendues avec plein d'accessoires inclus comme un toit ouvrant, la clim ou le GPS, mais à la réception du véhicule, il n'y aurait rien de tout ça: comme les laboratoires pharmaceutiques qui exagèrent les "bénéfices multiples pour la santé" que seraient supposés apporter leurs produits.