Bienvenue

Bienvenue sur le blog de Benoit Rouy, chiropracteur diplômé du National College of Chiropractic de Chicago et exerçant à Auxerre depuis 1984.

mardi 1 juin 2010

Lettre d'information chiropratique mai 2010

Qu’est ce qu’une subluxation vertébrale ?
(Extraits de mon nouveau livre disponible au cabinet et bientôt sur www.amazon.fr :
« La chiropratique, Principes Fondateurs Réactualisés »)
Fidèle à notre méthode, laissons les précurseurs, et tout d’abord D.D.Palmer, le « Découvreur » de la chiropratique, nous exposer ce qu’il appelle la subluxation vertébrale :
« Une vertèbre est dite déplacée ou luxée quand ses surfaces articulaires sont complètement séparées. Une sub-luxation est une séparation partielle ou incomplète des surfaces articulaires des vertèbres qui gardent un contact relatif, partiel. Une subluxation chiropratique est donc une luxation dans laquelle les surfaces articulaires ne sont pas complètement séparées. »
Les conséquences de la subluxation sont toujours déplorables pour l’organisme :
« Le neurosquelette est composé du crâne et de la colonne vertébrale qui servent à protéger le système nerveux central des blessures. Une pression sur un endroit quelconque du système nerveux, que ce soit le cerveau, la moelle épinière ou les branches nerveuses, augmente ou diminue sa capacité à véhiculer l’influx nerveux, perturbe les nerfs sensitifs, et aboutit à trop, ou pas assez, de fonction de la part de l’organe concerné. (…)
Un déplacement des vertèbres, non seulement cause un « empiétement », une pression sur les nerfs, mais cause également une tension, une condition d’étirement de ces nerfs. Si cet empiétement est suffisamment sévère, une baisse de la fonction (organique) en résultera. »
Quelques années plus tard, B.J.Palmer précise la pensée de son père :
« Une subluxation vertébrale peut être comparée à un barrage (a dam). Elle obstrue le flot normal d’influx nerveux. Construisez un barrage sur une rivière et vous obtiendrez le même résultat. Quand on ouvre le barrage, on permet à l’eau de circuler librement. Quand on ajuste une subluxation, on permet à l’influx nerveux de circuler librement vers les organes et les muscles concernés. »
Les subluxations vertébrales sont-elles fréquentes ?
« Toutes les colonnes vertébrales ont au moins une subluxation. Toute subluxation produit au moins un mal-aise. Potentiellement, toute subluxation, et donc toute colonne vertébrale a besoin d’être ajustée »
Pour Reggie Gold, chiropraticien et philosophe, toute la physiologique humaine étant dépendante du système nerveux, si une, ou plusieurs, subluxations vertébrales surviennent, aucune des activités de l’organisme ne peut fonctionner normalement :
« La plupart des adultes ont des subluxations depuis leur enfance. Les effets peuvent mettre des années à se faire sentir, mais des subluxations non corrigées peuvent vous « pourrir une vie entière » (mess up your entire life !) Votre aptitude au travail, votre concentration, votre digestion, votre capacité à affronter la vie en général, tout cela est affecté par les subluxations vertébrales (…)
La subluxation interfère, à un degré ou un autre, avec toutes les fonctions et toutes les activités de votre vie,
et cela est suffisant pour qu’il soit nécessaire de corriger toutes les subluxations.»
Pour B.J.Palmer, les subluxations étaient similaires à des barrages ; pour Reggie Gold, ce sont des termites !
« Une ou deux termites ne font pas trop de dégâts, mais au bout de plusieurs années, elles se sont multipliées et ont détruit toute l’infrastructure de votre maison. C’est comme ça qu’un beau jour vous traversez tranquillement votre cuisine et que le plancher s’effondre sous vos pas !
Les subluxations sont comme des termites. Le bon moment pour s’en débarrasser est dès leur apparition. »
On ne saurait mieux dire.
Merci de bien vouloir faire circuler ce bulletin en pensant aux milliers de gens qui souffrent et qui ne savent même pas que la chiropratique existe et peut les soulager !
A bientôt.