Bienvenue

Bienvenue sur le blog du Centre Chiropratique Auxerrois

lundi 17 septembre 2018

Les nouvelles de la chiro aout 2018


Le Quotidien du médecin a publié récemment un article sur la prise en charge des lombalgies dans le monde, inspiré de deux articles scientifiques parus dans le célèbre journal médical britannique The Lancet.
Il en ressort qu'une grande majorité sont très mal prises en charge !
  
Dans un premier article, l'équipe dirigée par le Pr Jan Hartvigsen, chiropracteur et chef du département des sciences du sport et de biomécanique clinique de l'université du Sud Danemark, et le Dr Mark Hancock, de la faculté de médecine et des sciences de la santé de l'université Mcquarie de Syndey, attire l'attention sur la complexité des causes d'une lombalgie, et l'implication des facteurs sociaux, psychologiques, et biophysiques. Ils fournissent également quelques données épidémiologiques comme le fait que les classes sociales les plus touchées sont celles dont les possibilités d'aménagement de l'emploi sont les plus faibles.
Dans le second article, le Pr Nadine Foster, de l'université britannique de Keele, et ses collègues rappellent les recommandations en termes de prise en charge, et soulignent la rareté des travaux de recherche menés dans ce domaine. 
On estime que 540 millions de personnes sont touchées par les lombalgies !
Selon les données de 2017 du « Fardeau mondial des maladies » établi par l'OMS, les lombalgies sont la première cause d'handicap dans la quasi-totalité des pays d'Europe centrale, d'Europe de l'Est, d'Afrique du Nord, du Moyen Orient et d'une partie de l'Amérique latine.
« Une grande partie des patients sont traités dans les services d'urgence, encouragés à arrêter de travailler et à prendre du repos, et se voient prescrire des examens d'imagerie, un traitement chirurgical ou des opiacés », expliquent les auteurs du second article.                                                Or, ces traitements sont «contre-indiqués dans le traitement des lombalgies », insistent-ils.
Aux États-Unis, 2,6 millions de visites aux services d'urgence ont pour motif chaque année, une lombalgie. Dans 60 % des cas, ces visites débouchent sur une prescription d'antalgiques opioïdes, alors que la moitié des patients américains seulement se voient prescrire des exercices physiques...      En Afrique du Sud, une étude a montré que 90 % des patients ne reçoivent pour seule réponse à leurs douleurs qu'une prescription d'antalgiques !  Ces traitements antalgiques ont « un effet positif limité, et sont pourtant prescrits en routine [...] alors que les pays à faible revenu doivent répondre à ce problème croissant de santé publique, il est important qu'ils évitent le gâchis que représentent ces mauvaises pratiques », met en garde le Pr Nadine Foster. 
                                                                                                                                                                   En conclusion, l'une des pathologies les plus courantes et handicapantes du monde est aussi l'une des plus mal soignée !
La chiropraxie est efficace sur les lombalgies, et ce durablement, comme le démontrent bon nombre d'études depuis des années !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire