Bienvenue

Bienvenue sur le blog du Centre Chiropratique Auxerrois

vendredi 6 février 2015

Les Nouvelles de la Chiro Février 2015


1.            Les soins chiropratiques améliorent la fonction cérébrale:

           

Une étude récente présentée à l’International Research and Philosophy Symposium a montré que:

Les ajustements chiropratiques ont un effet positif sur le Système Nerveux Central (SNC), et en particulier, sur les quatre fréquences primaires de la fonction cérébrale: les fréquences Beta, Alpha, Theta et Delta.

Le rythme Alpha représente le mode méditatif et de guérison.

Beta représente le cerveau actif.

Theta représente le sommeil léger, la relaxation et le développement conceptuel.

Delta représente l’activité cérébrale pendant le sommeil profond, le mode réparation et stockage de l’énergie.

Au cours de cette étude conduite sur une période de trois ans, 100 volontaires ont été examinés avec un électroencéphalogramme (EEG) avant et après des ajustements chiropratiques.

Les EEG ont été examinés pour contrôler l’équilibre cérébral droit/gauche, l’activité totale, les régions primaires d’activité et les effets de l’ajustement.

Après avoir reçu un ajustement, l’EEG montre une augmentation de la fonction cérébrale des sujets testés. Les chercheurs notent en particulier une augmentation de l’état méditatif Alpha, associé à un degré plus important de relaxation et de guérison.

Certains des sujets testés présentaient déjà un bon équilibre et une bonne activité cérébrale, pour eux l’ajustement n’a eu que peu d’effets sur l’EEG de contrôle. Ceci prouve donc aussi qu’à l’inverse, l’ajustement n’a pas eu d’effet négatif sur l’activité cérébrale.

Les implications de cette étude paraissent évidentes: les recherches effectuées prouvent que les soins chiropratiques affectent les fonctions corporelles à un niveau bien plus important qu’un simple soulagement des douleurs.

      

2.                  D'après le numéro du 10 décembre 2014 du quotidien USA Today, désormais toutes les équipes de Football américain disposent d'un ou plusieurs chiropracteurs dans leur staff médical: Le 49ème Superbowl qui vient de se dérouler à Phoenix en Arizona est l'un des événements sportifs les plus regardés au monde. Le Football US est une véritable institution, et ses joueurs professionnels sont payés annuellement en dizaines de millions de dollars (dans ce domaine, seul le "foot" européen peut se vanter de faire "mieux"...). C'est aussi, sans aucun doute, le plus violent de tous les sports d'équipe. Vu l'investissement, on ne confie pas la santé des joueurs à des "rigolos"! Captain Munnerlyn, un des plus célèbres joueurs des USA, en arrêt pendant plus d'un mois suite à une blessure aux ischio-jambiers, confie au journaliste sa première expérience avec le chiropracteur des Minnesota Vikings, Josh Sandell,: "C'était dingue. Je n'avais jamais essayé ça auparavant, mais il m'a remis sur pied en moins d'une semaine! Il ne s'est servi d'aucun appareil, pas de machine, uniquement de ses mains! Wow. Je lui ai dit que ses mains étaient une bénédiction. On a l'impression quand il vous touche, qu'il vous guérit. Je le vanne toujours: "Eh, mon pote, j'ai besoin de ces mains!" Sandell déclare: "Ils (les entraineurs) ont enfin réalisé toutes les contraintes et tous les traumatismes que subissent les joueurs; il ne suffit plus de soulager ou simplement d'anesthésier la douleur. Il faut utiliser le système nerveux pour coordonner l'activité musculaire et restaurer une mobilité adéquate des articulations."

            Souhaitons seulement qu'un jour, les entraineurs français de foot, de basket, de rugby, de gym, etc. adoptent la même attitude...

 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire